Timeline index, un site à l’abandon?

Après l’analyse en détail d’ArtBabble la semaine dernière et une autre analyse qui se profile déjà, et oui je ne vous cache pas que ce site regorge encore de sujets intéressant, j’ai souhaité aujourd’hui vous faire part d’un site qui m’a intrigué et dont vous aurez peut être la clef.

Comme toute historienne de l’art, dès qu’un nouveau site de chronologie se présente à moi je dois l’explorer plus en détail. Cette fois-ci c’est un twitte d’Yves Armel Martin du centre Erasme qui a éveillé ma curiosité, comme le plus souvent avec ce fil d’information. J’ai donc cliqué sur le lien, « qui, quoi, où, quand ». Le site est donc intitulé Timeline Index, très sobre presque même low tech. Il ne comporte que peu d’images et la page d’accueil s’ouvre sur une colonne de vignettes illustrant chacune un terme, qui, quoi, quand, où, lequel. A ces questions correspondent des réponses sous forme de liens vers des personnes, des événements, des thèmes, des objets. Un peu plus bas dans cette page sont proposés des widgets de chronologies à ajouter sur son site, comme les chronologies des scientifiques ou des présidents des États-Unis. Il est possible aussi d’explorer cette chronologie par un moteur de recherche. Cependant cette première page ne nous dit pas réellement ce qui se cache derrière ce site.

L’exploration est donc nécessaire. Si on clique sur le mot « Art » dans « Quoi », une autre chronologie s’offre à nous aussi variée que curieuse, une chronologie provenant de la série X files coexiste avec les mythes classiques ou une histoire virtuelle de la Sicile. Au-delà des chronologie nous sont proposés d’autres thèmes dans la partie « Art », comme l’architecture ou la littérature. Chaque thème déploie une arborescence nouvelle. Dans la partie Renaissance, la chronologie qui se présente à nous est celle des artistes ou des peintures emblématiques de l’époque. Un clic sur Raphael mène vers un texte de présentation puis vers des sites permettant d’en savoir plus sur le sujet : la Web Gallery of art un site qu’on ne présente plus en Histoire de l’art et un site un peu plus marchand qui présente les oeuvres sans aucun textes d’accompagnement et propose d’acheter une photo du tableau.
Sur d’autres peintres le lien mène vers Wikipédia ou seulement sur ce site marchand. Un clic sur les mythes classiques mène de son coté à une erreur 404. C’est un des points négatifs de ce site qui date en fait de 2004 et dont certaine partie semble ne plus être à jour. Cependant cet aspect peut se comprendre par la richesse des thèmes proposés qui balaie en fait tout le web, et semble nous proposer un archivage du Web. D’ailleurs il donne la possibilité d’ajouter un lien si on le souhaite. Il semble aussi qu’il était possible en 2004 de devenir membre du site et d’ajouter la chronologie de son choix. Je n’ai d’ailleurs pas résisté pour Raphaël et Caravage à ajouter les liens vers deux sites italiens présentant toute la collection des deux peintres.
L’exploration du site nous mène donc vers de nombreuses contradictions : un site riche mais incomplet, de nombreux liens n’ayant pas été mis a jour, un site participatif qui permet d’ajouter des liens mais qui ne permet plus d’en devenir membre, un projet qui date de 2004 mais dont la fonction widget a été créée en 2009. Vous pouvez d’ailleurs voir ici un widget de chronologie d’artiste.


Face à ces contradictions de nombreuses questions se posent.
Qui était derrière ce projet ?  Existe t-il toujours ? Etait-il en lien avec le Web sémantique ?
J’ en appelle à vos lumières si vous connaissiez le projet n’hésitez pas à commenter.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *